top of page
  • Photo du rédacteurjulie_globetrotteuse

Mon plus beau voyage

Dernière mise à jour : 10 mars 2023


Je suis là, allongée dans notre petit van, éclairée par la lumière rouge de notre lampe Quechua, achetée quelques jours avant le départ. Dehors, la nuit a recouvert de son manteau noir les vertigineuses montagnes qui nous entourent, la nature s'est endormie. Et toi aussi, tu es là, à côté de moi, et tu dors bien au chaud sous notre duvet que l’on partage depuis maintenant 9 nuits. 9 nuits d’amour et de complicité, 9 jours d’aventures et d’apprentissage. On apprend l’un sur l’autre, on apprend l’un de l’autre, on apprend à vivre tous les 2 loin de notre maison, dans ce petit cocon que l'on s'est créé ; on apprend à vivre ensemble et à voyager ensemble.

Aujourd’hui je t'ai réveillé à 6h du matin. A 2326m d'altitude, il faisait froid. Je t’ai emmitouflé, positionné dans le sac à dos et à la lueur de la frontale, nous sommes partis randonner. Après quelques minutes, les premières lueurs du jour ont fait rosir les falaises : dans un silence parfait, le spectacle était grandiose. Tu n'as pas râlé et malgré le réveil matinal, tu ouvrais de grands yeux curieux, sans dire un mot, à mi-chemin entre une fin de nuit sur mon dos et ton émerveillement d'enfant. Et nous avons continué notre expédition vers l'apogée de notre séjour : les Tre Cime di Lavaredo*.


Tre Cime di Lavaredo

J'avais peur que tu ais froid, ou que je n'arrives pas au bout de ce challenge : 10 km avec 15 kg sur le dos, même si la randonnée n'est pas compliquée en soi, est-ce que j'en ai la force ? La condition physique ? Mais nous l'avons fait, en commençant par une première petite ascension jusqu'aux 3 cimes majestueuses. Un magnifique panorama se dresse devant nous, à couper le souffle. Là, nous nous sommes arrêté pour une petite collation. Un cappuccino et une barre de céréale pour moi, un jus de pomme et une banane pour toi, et nous voilà repartis. On ne le savait pas encore mais le plus dur était à venir. Après quelques kilomètres, nous avons troqué nos bonnets et doudounes, contre casquettes et lunettes. C'est à ce moment-là, bercé par le soleil montant, que tu t'es endormi et que ta maman a du puiser dans ses ultimes ressources pour trouver la force d’avancer jusqu'au col de Forcellina.


De nombreuses personnes se retournaient sur le chemin pour nous encourager, nous demander si l'on avait besoin d'aide. Toutes ses attentions m'ont vraiment touchée. Peut-être que randonner toute seule avec un bébé surprend, moi je sais que je me trouvais exactement là où je devais être : ici avec toi. Puis la récompense fut au rendez-vous : après le petit col, nous nous sommes arrêtés un instant au bord d'un joli lac, d'un vert émeraude intense, aux pieds des montagnes, face Nord-Ouest. Le soleil, maintenant au Zenith, faisait briller à sa surface des milliers d'étoiles scintillantes. L'instant était magique. Une autre vue spectaculaire des 3 sommets symboliques. Cette fois le plus dur était passé. Le paysage a continué de défiler sous nos yeux émerveillés pendant les derniers kilomètres.



Tre Cime di Lavaredo - vue Nord Ouest

Voilà une belle matinée partagée avec toi mon petit amour. Toi et la nature. Cette nature qui nous fait nous sentir si petit. De retour à notre van, nous avons pris le temps de pique-niquer, toujours face à cette immensité montagneuse. Et même fait une petite sieste avant de reprendre la route. Voilà ce que j'appelle une journée bien remplie. Tu as un peu boudé, mais aussi beaucoup rigoler, tu as parlé aux randonneurs que l'on a croisé, tu as observé, posé des questions. Tu as pris la pose pour les photos mais seulement quand tu le voulais et avec tes câlins tu m'a donné de la force quand il le fallait. Nous formons une belle équipe.

Ce soir, j’écoute ta respiration calme et sereine. Je sens ta petite main détendue frôler la mienne et je regarde tes paupières apaisées et apaisantes. Tu es mon tout ; celui qui me transporte du matin au soir par monts et par vaux, celui qui me fait passer par mille émotions différentes en seulement quelques minutes. Celui qui peut en même temps nouer mon cœur d’amour et le soulager de toutes souffrances. Celui qui me fais sursauter, vibrer, rire et pleurer. Je ne fais pas tout bien et quelques fois je m’énerve, mais ne t’inquiète pas mon petit loup, si les larmes me viennent, ce sont des larmes de bonheur et de reconnaissance. Tu es un petit être merveilleux, qui s’adapte à tout, souriant et plein d’énergie. J’ai énormément de chance de t’avoir et ce voyage me fait d'autant plus réaliser à quel point notre lien est fort. Je suis tellement heureuse de partager ces moments uniques avec toi, mon petit bonhomme. Ce sont nos premières aventures ensemble mais j'imagine déjà tout ce que nous pouvons vivre tous les deux. Un jour tu auras ta vie de grand, et je serai là pour toi quand tu en auras besoin, mais tant que tu seras mon petit loup à moi, je te promets de te montrer le plus de choses possible et de vivre le plus d'aventures possible ensemble.


Lever de soleil au refuge Auronzo


Le voyage est un bien vaste sujet. Le voyage est-il une destination ? un trajet ? un ressenti ? Un peu des 3 peut-être. Ce qui est sûr pour moi, c'est que quel que soit l’endroit où nous sommes, quel que soit le contexte dans lequel nous évoluons, à l'étranger, à la maison, dans les taches du quotidien ou en pleine randonnée, mon plus beau voyage, c’est celui que tu me fais vivre en tant que mère. Mon plus beau voyage, c'est toi.


* Les Tre Cime di Lavaredo, en italien, sont 3 sommets des Alpes qui culminent à 2 999 m d'altitude, situés dans les Dolomites, à la limite entre les régions italiennes de Vénétie et du Trentin-Haut-Adige/Sud Tirol. Bientôt découvrez un article complet sur mon road trip dans les Dolomites.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page